WAVEN (NOTE 20 : LES BOSS FIGHT)

Bonjour à toutes et à tous,

J’espère que vous vous portez bien. Aujourd’hui, comme promis, nous allons aborder le sujet des « boss fight ». Il s’agit DU nom de code que nous utilisons en interne. Il n’est pas super sexy mais a pour avantage d’être bien clair sur ce qu’il est censé représenter. Alors, une fois n’est pas coutume, je ne vais pas vous raconter d’anecdotes et éviter mes digressions habituelles. Ne soyez pas trop tristes, je me rattraperai plus tard. Le sujet des BOSS FIGHT est vraiment important car vous verrez ultérieurement qu’il est relié, dans son concept de règles de jeu, à d’autres futurs modes que je vous présenterai. Pour résumer, si vous comprenez bien le fonctionnement de ce BOSS FIGHT, vous comprendrez les prochaines notes que je publierai ici. Alors pour économiser du temps à l’avenir, Tot vouloir être bien clair et pas faire le con.

Nous allons découper cette note en plusieurs parties :

  1. Qu’est-ce que le BOSS FIGHT ?
  2. Construction du décor
  3. Arrivée des joueurs et des monstres
  4. Enchainement des tours
  5. Fonctionnement du BOSS :
    • Les vagues de monstres
    • Les attaques du BOSS
    • La réserve de PA du BOSS
    • Comment tuer le BOSS
  6. La coopération entre joueurs

On est bon ? Vous êtes parés ? Alors on se lance… Et que je n’entende personne ronfler. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à lever la main.

1/ QU’EST-CE QUE LE BOSS FIGHT ?
Commençons donc par cette question fondamentale.  Le BOSS FIGHT, c’est un mode du jeu durant lequel vous, les joueurs, allez pouvoir vous associer pour aller casser du gros monstre. Nous nous concentrons pour l’instant sur un format de 4 joueurs. Ça sera donc vous 4 contre le BOSS. D’aucun trouverait ça déséquilibré, mais pour votre défense, les BOSS sont très gros. C’est un peu comme si on se décidait avec trois amis à tabasser un éléphant à mains nues… Pas sûr qu’on puisse faire grand chose. Vous serez donc, dans cette première version à 4 alliés contre le BOSS. Mais pour la suite nous travaillerons d’autres modes comme le mode « survie » et un autre à beaucoup plus de 4 joueurs…

Concernant le BOSS en lui-même, il faut que vous compreniez que vous ne lui ferez jamais de dégâts en direct. Imaginez le BOSS comme une porte, une brèche, un portail, une source de magie qui déversera sur vous des vagues de monstres. La plupart du temps le BOSS sera vivant, mais pour un décor SHUKRUTE, il s’agira d’une simple ouverture dans le sol. Mais attention hein, n’allez pas pleurer tout de suite en criant haut et fort que c’est du vol et que c’est pas des vrais boss… Je vous explique plus bas comment ça fonctionne concrètement et vous verrez que vous aurez votre lot de background, d’aventure et de rencontres (malheureuses pour la plupart).

Le dernier point que je tiens à vous expliquer, concerne les tours de jeu. Je crois que j’ai dû l’expliquer 10 000 fois, mais bon, c’est ça d’être vieux, on gagne le droit de radoter. Notre volonté sur WAVEN est, depuis le début, d’avoir des combats multijoueurs rapides. C’est d’ailleurs sur cette idée que nous avons construit le jeu. Toutes les autres idées peuvent être sacrifiées au profit de cette volonté. Alors oui, vous allez vous dire « Comme il y va le Tot, à sacrifier des trucs comme ça… ». Bah ouais, mais c’est pour que vous compreniez à quel point c’est important. Je suis fier de ce que nous avons accompli jusqu’ici mais en lançant un nouveau jeu, l’objectif était tout d’abord de nous renouveler. Et pour nous renouveler, il fallait analyser nos jeux précédents, écouter vos retours et essayer de proposer quelque chose qui soit sans concession. Ceux qui ont bonne mémoire se souviendront m’avoir vu trainer sur les forums ces dernières années en posant des questions en tout genre… En gros, on a tous moins de temps à consacrer au jeu. En gros, moins de temps de jeu. En réalité, je pense qu’on a toujours du temps, mais qu’on le met dans plein d’autres choses. Quoi qu’il en soit, la volonté première a donc été de vous proposer des parties accessibles et rapides. Pas de soucis concernant les combats 1 VS 1 qui prendront maximum 10 minutes. Par contre, on a commencé à s’arracher les cheveux sur le multijoueur, qu’il s’agisse de PVP ou PVM. Comment éviter que les joueurs attendent le tour de leurs alliés ? Si on joue à 8 et que chacun dispose d’une minute, je dois attendre 8 minutes par tour avant de jouer la mienne ? Impossible de repartir là-dessus. IMPOSSIBLE.

L’idée finale est donc particulièrement simple. Mais quand je dis qu’elle est simple, on va dire qu’elle est simple sur le papier, par contre à produire, c’est une autre paire de manche. L’idée, c’est donc que tout le monde joue en même temps. Chacun sur son plateau, on vit notre vie et on repousse des vagues de monstres. Évidemment, ce choix a ses défauts. Le principal étant que vous n’êtes pas sur le même plateau que vos potes. Mais bon, avec un peu d’huile de cervelle, on a travaillé des idées pour permettre tout de même de la coopération et de l’entraide. Je vous dévoile tout ça en détails plus bas.


2/ CONSTRUCTION DU DÉCOR
La première étape, c’est la construction du décor. N’ayant pas poussé le bouchon jusqu’à vous fournir des animations, il va falloir que vous vous plongiez dans mes phrases en imaginant ce que ça donnera.
Tout d’abord, le BOSS choisi est l’OSSUAIRE PUTRIDE. Il vous lancera des hordes de CHAFERS. Pour la petite histoire, les squelettes dans DOFUS, je les avais appelés CHAFER en « hommage » à Camille Chafer, mon associé et beauf, qui était, à l’époque, assez squelettique. On avait peur de lui serrer la main… A chaque fois il hurlait de douleur. Au badminton, c’est la raquette qui se servait de Camille pour renvoyer les volants… Mais ça c’était il y a 12-13 ans et maintenant, il est beaucoup plus gros… Il a pris un de ces ventre l’animal… Je vais peut-être être obligé de changer le nom de ces belles créatures…
L’OSSUAIRE PUTRIDE est donc le « BOSS » que vous allez affronter.
L’ensemble du décor est trempé dans un style « puits des âmes ». Le combat se lancera sur cette espèce de liquide violacé duquel émergera le plateau de jeu. Musique épique, cris d’enfants, apparition de l’OSSUAIRE… En quelques secondes, le terrain de jeu est placé.
Et faites preuve d’un peu d’imagination que diable, ce n’est pas un OSSUAIRE tout fixe que vous aurez devant vous mais un truc presque vivant dont les membres bougent… et qui dispose d’une sphère d’énergie vivante gorgée d’âmes… Brrrr, j’arrête je me fais peur tout seul.

Capture d’écran 2018-09-28 à 15.50.39.png
Zut, c’est tout petit sur le blog… Vous n’avez plus qu’à télécharger les images pour les mettre en full screen sur votre ordi…

Mais ce n’est pas tout. En ramenant sa fraise, l’OSSUAIRE affiche les cases de spawn de la première vague de monstre.

Capture d’écran 2018-09-28 à 15.52.43.png

Les cases de spawn de monstres : Un conseil, ne marchez pas dessus lorsqu’un monstre apparaît. Il paraît que ça tue instantanément le pauvre quidam qui croyait aller y ramasser des champignons. Après, l’avantage, c’est que si ça vous tue, c’est que ça peut aussi tuer un monstre que vous pousseriez dessus. Enfin moi je dis ça, je dis rien et rien dire, c’est se taire…


3/ ARRIVÉE DES JOUEURS ET DES MONSTRES
C’est le moment où vous, les joueurs, vous arrivez. Vous aviez prévu d’aller faire un bowling entre potes quand un portail violacé s’est ouvert en face de vous. Ni une ni deux, vous avez plongé. Enfin, c’est surtout les IOP qui ont plongé, emportant accidentellement un XELOR avec eux…

Vous arrivez tous au même endroit sur votre plateau. Tout comme les cases d’apparition de monstres, l’ensemble est toujours équilibré pour que vous subissiez les mêmes sévices. Et dès que vous apparaissez, vous jouez. Pas de chichis. Dans un premier temps vous allez surtout vous déplacer car vous n’aurez personne sur qui frapper (n’oubliez pas, vous ne pouvez pas toucher le BOSS).

Capture d’écran 2018-09-28 à 15.53.19.png
Avec vous, c’est tout une myriade de magnifiques interfaces qui débarquent. Vous savez, les interfaces qu’on a mis des mois à produire parce qu’on est gros lourds pointilleux. Alors, là-dedans, il n’y a que celles du haut que vous ne connaissez pas. Il s’agit, tout simplement des icônes de vos alliés. Je vous explique plus bas à quoi elles servent. 
Capture d’écran 2018-09-28 à 15.53.50.png
Ne sachant pas trop quoi faire, vous vous déplacez. C’est le premier tour de jeu et vous êtes plutôt tranquille. Après tout, c’est pas ce tas d’os qui va vous faire peur. Remarquez que le XELOR qui n’est pas IOP s’avance moins que ses potes. Quel instinct !

Durant la phase des joueurs, gardez bien en tête que vous jouerez toujours, TOUS, en même temps. C’est du combat tour par tour temps réel… Ça n’a l’air de rien, mais on est a deux doigts d’inventer le voyage dans le temps.

VIEBOSS.jpg
Les joueurs ont tous passé leur tour. Le tour des monstres commence. Et là, c’est (un peu) la surprise. Les case de spawn se remplissent de plein de nouveau copains. Dans cette première vague, chaque joueur sera confronté à 2 ARBATARBA et à 1 PICOSS. Vous distinguez également l’arrivée d’une barre de vie sous les icônes de vos compagnons. Ne faîtes pas attention au fait qu’elle soit entamée, c’est un place holder qui est mal placé et qui n’a que pour but de vous signifier que les monstres sont liés à la vie du BOSS. Car oui, il s’agit de la vie du BOSS. Je vous explique plus bas comment on le dézingue ce malotrou.
Depmonstres.jpg
Décidément, c’est la soirée des surprises… Il n’y a pas non plus de malus d’invocation sur les monstres. A peine arrivés ils attaquent… Le XELOR est bien content d’être resté un peu en retrait… 
ZOMM.jpg
Bien sûr, vous pourrez zoomer sur votre écran pour vous concentrer sur votre combat. 

 

4/ ENCHAINEMENT DES TOURS
A partir de ce moment, l’enchainement des tours restera exactement le même. Pour chaque BOSS, nous allons créer une série d’événements différents mais qui auront la politesse de s’enchainer dans des ordres précis.

  • TOUR DES MONSTRES
    • Action 1 : Apparition des monstres sur leur case de spawn
    • Action 2 : Attaque des monstres (qu’ils soient déjà sur le terrain ou qu’ils soient de nouveaux arrivants
  • TOUR DU BOSS
    • Action 1 : Identification et punition du joueur le plus lent (ou ayant le plus de PV, …)
    • Action 2 : Lancement du sort du BOSS (Sort qui s’applique à TOUS les joueurs)
    • Action 3 : Annonce / pose des nouvelles cases de spawn. (Facultatif)
  • TOUR DES JOUEURS
    • Attaque et déplacement des personnages / lancement des sorts.
    • Pose ou don de compagnons.

 

5/ FONCTIONNEMENT DU BOSS
Les vagues de monstres : Les vagues de monstres n’arrivent pas forcément tous les tours. En fait, nous créons un tableau qui définit l’apparition de nouvelles cases de spawn. Ce n’est pas systématique. Au début, vous allez les voir arriver tous les tours puis, peut-être tous les 3 tours… Cela dépendra de la difficulté du BOSS en question. Les vagues seront composées de nouveaux monstres pour la plupart du temps.

CHAFER.png
En bonus et de gauche à droite, 3 CHAFERS qui feront partie des vagues suivantes. Le CROGNEUR, le GRIGNOTEUR et KASIMORDO. Alors, pour les femens, je tiens à préciser que nous aurons également des CHAFERS filles. L’une d’elle se nomme la CHÂTREUSE, j’espère que ça vous fera plaisir. 


Les attaques du BOSS
quant à elles seront de deux types. Le BOSS, en fonction de son style s’en prendra toujours à l’un des 4 joueurs. Ça peut être le joueur avec le plus de PV, le joueur le plus lent, le joueur qui a tué le plus de ses sbires… Cette attaque pourra donc varier à chaque tour de jeu du boss.
Il disposera ensuite d’une attaque spéciale, pas forcément plus puissante, mais qui s’appliquera à tous les joueurs. Il pourra s’agir de dégâts directs, de pose de pièges, de boost de ses sbires présents sur les terrains des joueurs.

La réserve de PA du boss est une autre mécanique du BOSS. Les joueurs vont pouvoir lui voler des PA et surtout, se méfier de son évolution. En effet, le boss n’utilise pas de PA. Ses sorts n’en nécessitent pas et les gros dégâts sont infligés par ses sbires. La réserve est en fait une jauge qui augmente en fonction des morts qui se déclenchent sur le terrain. Chaque fois qu’un monstre ou un autre personnage meurt, la réserve évolue… Passé un certain score, l’OSSUAIRE vous envoie une grosse surprise.

Bon alors, comment on le bute ce BOSS si on ne peut pas lui taper dessus ? Le BOSS dispose de sa propre barre de vie et vous allez pouvoir la faire descendre en butant ses sbires, tout simplement. Chaque monstre est une partie de l’OSSUAIRE. Si bien que chaque monstre représente un partie de sa vie. Chaque fois qu’un monstre meurt, le BOSS perd de la vie. Évidemment, si vous faites le choix de ne tuer que des petites bêtes, ça risque d’être long. A l’inverse, certains boss et demi-boss qui arriveront lors de futures vagues vous permettront de bien entamer votre BOSS.

6/ LA COOPÉRATION ENTRE JOUEURS

Alors, comment coopère-t-on entre joueurs puisque nous ne sommes pas sur le même plateau ? Et bien, cela se fera au travers du don de compagnons. Lorsque l’un de vos alliés se trouvera dans une situation délicate, vous aurez la possibilité de l’aider en envoyant un compagnon chez lui. Et au travers des compagnons, vous pourrez lui transmettre des sorts ou des effets particuliers à l’arrivée. Pas d’inquiétude pour les joueurs radins, certains compagnons disposeront d’effets lors de leur transfert.

 

BOSSFIGHT.jpg
Nous arrivons à la fin de cet article et c’est tant mieux car j’en ai plein les doigts. Il y aurait encore de nombreuses choses à dire pour aller dans le détails mais votre serviteur est parvenu à écrire cette note malgré les défaillances de son ordinateur et nous nous estimerons heureux d’avoir pu en arriver là.

En attendant, nous avançons bien sur le sujet et espérons pouvoir vous présenter le mode à la Paris Games Week. Le planning idéal pour nous étant de vous présenter ce BOSS FIGHT à la PGW et le PVP équipe contre équipe au Toulouse game Show. On croise les doigts.

Dans les bonnes nouvelles, l’interface de création d’équipe que je vous présentais la semaine dernière est quasiment terminée et ça a bien de la gueule. Tot content.
Les interfaces d’arrivée en jeu sont également sur la fin. Ca fait plaisir de voir le puzzle s’assembler.

Pour la semaine prochaine, je ne sais pas de quoi je vais vous parler. Peut-être un point détaillé sur les 4 classes de personnages. On verra de quel pied je me lève jeudi matin.

Merci de nous suivre et bon week-end,
Tot

PS : Habituellement, je réponds à vos questions directement dans les commentaires. Mais ces 10 derniers jours, plongé dans une spirale infernale de rendez-vous et de mauvaises nuits (merci bébé Coco), j’ai manqué à tous mes devoirs. Alors avant que vous ne me lapidiez en place publique, je tiens à vous dire que je vais essayer de me rattraper ce week-end. En tous les cas, je suis content que l’idée d’un équipement unique vous plaise. J’avais peur de braquer la moitié d’entre vous sur le sujet. Mais pour toutes les bonnes raisons que vous avez citées dans vos commentaires, ça nous semblait être la meilleure idée. 

 


Côté film j’ai eu le temps d’en regarder 1 seul cette semaine… Ca en dit long sur la semaine. Malgré la promesse que je m’étais faîte de ne plus regarder de Star Wars, j’ai craqué et vu Han Solo. Je peux bien admettre que j’ai été attiré par le fait qu’il se soit fait pourrir par tout le monde. J’étais donc déjà à moitié conquis par l’idée de pouvoir faire mon rebel. J’aime les films de Ron Howard depuis que je suis gamin et je ne voyais pas comment il pouvait faire moins bien que les tacherons qui l’ont précédé. Franchement? De tous les nouveaux, c’est pour moi et de loin le meilleur. Ca se regarde comme un bon petit western et ça fait le job là où les autres nous font passer des vessies pour des lanternes.

 


Et côté bouquin j’avance laborieusement sur « Gagner la guerre ». Je ne remercie pas ceux qui me l’ont conseillé, les salauds. Je suis dans la mouise avec ce livre. J’y arrive pas, c’est long, c’est chiant… On peut vraiment dire que l’auteur écrit pour ne rien dire. J’en suis à 500 pages et je pourrais résumer en 10 lignes ce que j’ai lu. Alors pourquoi je continue? Je dois avoir un toc, si je commence une histoire, il faut que j’aille au bout, même quand c’est pour me taper 1000 pages de souffrances. Et là niveau souffrance, c’est la passion du Christ. J’ai essayé d’arrêter plusieurs fois mais j’ai systématiquement été rattrapé par le sentiment de défaite. En tous les cas, c’est le dernier bouquin de Jaworsky que je lis, terminé. Je ne comprends pas l’enthousiasme autour de ce truc car en plus de l’aspect super chiant à lire, on se retrouve à suivre un assassin qui n’a absolument aucun état d’âme. Et de tous ses vices, le passage où il sodomise une gamine, c’est vraiment le pompon. Si au moins ce « héros » avait un semblant de remord… Mais non, il n’a AUCUN remord, à aucun moment… Bref, ça me choque en plus de me saouler. Qu’il s’agisse de l’Assassin Royal qui semble avoir inspirer ce « Gagner la guerre » ou bon nombre de livres de fantasy, il y a une espèce de constance : les valeurs morales. S’enfiler des centaines de pages à suivre une ordure qui tue et qui viole, ça n’aide pas à se sentir bien dans sa peau. Ca n’aide pas à voir ce qui est beau dans ce bas monde… Bref, ça me casse les pieds mais j’en viendrais à bout même si je ne suis pas sûr de ressortir grandit de ce passage à tabac spirituel. 


Et niveau BD, « Jupiter’s Legacy » de Mark Millar. Vraiment sympa, dommage que ça s’épuise sur le deuxième tome. 

46 commentaires

  1. C’était super intéressant 🙂 Merci d’être resté tard au boulot avec XyaLe pour nous assurer cette note ❤️️ Au tout début quand tu as parlé du concept de boss fight (pendant l’interview avec Humility) j’étais un peu dubitatif (du fait de ne pas être sur le même plateau de jeu que ses alliés). Au vue des règles plus précises, et de la possibilité de coopérer avec nos compagnons, je suis rassuré. (Puis j’imagine que dans le future, certains combat de boss pourront proposer des combos à réaliser en équipe pour obtenir des boost ou autres, les possibilités de ce système semblent plutôt divers et variées)
    Effectivement, malgré ce « sacrifice » de ne pas jouer sur le même plateau, le gain de pouvoir jouer en « tour par tour temps réel » donne très envie. J’ai hâte de voir ce que ça donne en jeu !

    Merci encore pour tes efforts de nous partager des nouvelles chaque semaine ! 🙌

    1. Hello Sapien,
      Nous ne sommes pas restés plus tard que d’habitude ;).
      Merci de ton assiduité sur le le projet. Je ne viens pas sur le Discord, car je suis trop bavard et je sens que je vais y passer des heures si j’y prends goût 🙂

      1. dommage, on ta chauffer la place pour toi (en plus si tu vien, comme tu est « bavard » quelque truc risque de glissé a propo de waven aprés je di sa, je dit rien)

        cordiallement, un random fan de waven!
        (je suis mauvais, j’ai pas reussi a metre mon icone)

  2. Le concept de jouer en même temps, mais dans des espaces séparés est intéressant, en revanche j’aurais bien vu la possibilité de rejoindre un allié dans sa zone, pour se retrancher et faire face à des vagues incessantes d’ennemis, un peu comme nos spartiates de 300 dans les Thermopyles !

  3. Bonjour Tot (et toute l’équipe derrière).

    De prime, merci d’avoir réussi à nous livrer cette note. Et deuxièmement quelle note !

    Je suis un peu surpris par le choix, dont le meilleur adjectif que je trouve est… Audacieux. C’est une manière élégante de pallier aux problèmes de qui joue et quand, c’est plutôt intéressant et assez novateur. L’idée de d’avoir affronter des hordes de monstres pour détruire une entité me plait. Mais j’ai quand même quelques doutes/questions.

    -J’ai un peu peur que le don de compagnons soit un peu ‘juste’ en termes d’actions de coopérations. D’autant plus que le sujet est encore relativement vague pour le moment, je ne sais pas trop à quoi m’attendre.

    -Est ce que tout les joueurs vont avoir les mêmes monstres en même temps à affronter ? Même si c’est probablement un peu tôt pour répondre à la question, j’aimerai que non, car cela permettrait de créer des situations ou vraiment on doit faire attention à ce qui se passe sur d’autres tableaux et non juste au sien. Sans oublier les interactions possibles entres des monstres des différents plateaux.

    -Est ce que c’est le seul mode multi PvE envisagé ? Car même si ce mode me donne très envie, j’aimerais aussi pouvoir être avec des amis faire des combats de moindre envergure sur le même terrain de jeu.

    En tout cas, c’est vraiment bien pensé et j’aime le concept. Les possibilités sont immenses, l’aléatoire facile à mettre en place, proposer des défis infini aussi… Bref, je sens qu’on est sur un morceau de contenu qui peut être extrêmement ardu, et appartenir à la catégorie fin de jeu, où le but est de dépasser son score.

    Merci encore d’avoir pris le temps de partager, et bon courage pour la suite !

    PS : Pour la semaine prochaine, les classes ça me semble sympa, avec pleins de visuels. Je vote pour.

    1. Alors, pour l’instant, tous les joueurs subissent les mêmes vagues. Mais rien ne nous empêche de mettre des vagues aléatoires plus tard si le coeur nous en dit. Nous nous concentrons sur 1 boss et essayons de faire au plus simple dans un premier temps. Libre à nous par la suite d’aller plus loin et de varier les plaisirs.
      Nop, c’est loin d’être le seul mode PVM envisagé. Mais c’est pour l’instant le plus complexe et c’est pour cela qu’on par de ce dernier.

  4. Comme d’habitude c’est Un des moments que j’attends le plus de la semaine!

    Une petite question me taraude… Je n’ai peut être pas été assez assidu sur les dernières notes mais je suppose quand même que le jeu s’articule en partie sur les bases d’un MMO c’est à dire DPS, TANK, Heal, du coup dans la mesure où la coopération s’effectue par le biais des compagnons, comment faire pour les Eniripsa (au hasard hein) puisse soigner leurs petits copains?!
    Pour les tanks je suppose qu’il va y avoir la possibilité quand même d’envoyer « ses » ennemis sur la bonne poire de l’équipe!

    Bonne soirée, journée suivant le moment où tu liras ceci! Et encore merci pour les notes

    1. Hello,
      Pour les Eni, ça fonctionnera de la même façon que sur nos autres MMO. Ici, je vous présente un système spécial de combat contre les boss. Ca ne veut pas dire que nous ne serons pas plus « classiques » après.

  5. Niveau BD j’attends le tome 4 de zombillenium qui sort soon :), sinon cela veut dire qu’il n’y a aucun « sort » de soutien pour les alliés? du style du heal ou du boost?

  6. Merci pour la note ! 🙂

    Le tour par tour en temps réel ça parait con dit comme ça mais c’est une idée géniale je trouve. Ça tranche vraiment avec vos anciens jeux pour le coup et ça va permettre de dynamiser le jeu.

    Le concept de boss à l’air vraiment excellent, rien à dire mis à part deux petites questions:

    – Cela parait évident mais verra t-on les actions de ses petits camarades ?

    – Y aura t’il un chat écrit pour communiquer ?

    Pour revenir au fait du manque de temps de jeu. Tu sembles dire l’inverse mais je te garantie que j’ai beaucoup moins de temps à consacrer au jeu. Ayant commencé Dofus à 13-14ans env (j’en ai 26), je te garanti que j’ai carrément moins le temps de jouer (travail oblige) et moins la force de veiller tard (et oui, je suis vieux… ?).

    Merci pour les petits tricks de combat je prends dans mon carnet « stratégie Waven pour expert » – Chapitre 1 : case apparition, mort au tournant ! ;p

    PS: « Zut, c’est tout petit sur le blog… Vous n’avez plus qu’à télécharger les images pour les mettre en full screen sur votre ordi… » j’ai essayé mais le full scale est la taille qui est sur le blog du coup ça pixelise pas mal ^^

    En attendant jeudi, à bientôt 🙂

    1. Hello,
      Oui, nous verrons les actions de nos « petits camarades » et bien sûr, il y aura un chat.
      Pour le manque de temps, je me suis mal exprimé surement ou j’ai manqué de précisions. Dans l’ensemble, je ne pense pas que nous manquions de temps, je pense que nous changeons. Quand je dis que nous « changeons », je parle des modes qui évoluent et de nous mêmes, consommateurs vieillissants. Nous mettons nos priorités ailleurs mais j’ai du mal à trouver que nous manquons de temps. Je ne prends que mon exemple. Je travaille la majeure partie de la journée et nous avons un bébé à la maison (pas la peine de faire un dessin sur l’aspect chronophage de ces petites choses). Ca ne m’empêche pas de faire 2-3 heures de sport par semaine, de passer des heures à lire et à mater des films et séries. Je sors aussi de temps en temps et j’adore jouer à des jeux de plateau. Personnellement, je suis persuadé que ma botte secrète pour tout cela, c’est de ne plus avoir les chaines de TV. Ca fait 20 ans que je ne les regarde plus et mon temps libre à explosé depuis. Alors oui, regarder des conneries à la TV, c’est, pour beaucoup, se « vider la tête » et profiter de son temps libre. Personnellement, je ne vois pas les choses comme ça. Faîtes l’expérience pendant 1 mois et arrêter de regarder la TV 2-3 heures par jour et vous verrez le temps que vous gagnez pour faire autre chose…
      Personnellement, malgré mes activités, j’ai encore le temps de me faire chier le week-end. Et pourtant je ne suis pas un hyper actif et je dors mes 8 heures par nuit… Par contre, je ne VEUX plus jouer à des jeux qui me demanderaient 3 heures minimum d’investissement par jour. Je préfère varier les plaisirs. Et je pense que nous sommes beaucoup à fonctionner de cette manière aujourd’hui. Il y a une telle offre dans TOUS les domaines du divertissement que c’est dur de rester « exclusif » à un projet. Bref, il y aurait des milliards de choses à analyser et raconter sur le sujet.

      1. perso, je suis encore au collége et, méme en ne regardant la télé que en mangeant (quand je suis obligé, car moi je préfére ne pas l’allumé: je double le temps ou je mange quand elle est allumé!), je « manque de temps », et oui, jouer 1H30, pour moi c’est pas asser (et encore, ce soir j’ai jouer que 1H!!!!! (a wakfu et heavy metal machine pour les curieux)).

        en gros: la tele sa prend du temps, mais certaine chose en prenne plus (salté de collége(les enfants, ne m’écouter pas, l’école, c’est bien, vous aprener des chose et construiser votre futur!))

        ps: j’ai toujour pas regler le probleme de l’icone !!

  7. Salut et merci pour lla précieuse note.

    En lisant cette note concentrée sur une partie importante du pvm je me suis demendé y aura t il des challenges comme dans wakfu ou seront t ils disponibles seullement dans les djonjon est ce que chaque boss disposera de son propre challenge.

    Merci de repondre.

  8. Salut, content d’avoir une nouvelle note aussi rapidement ! Pas trop de nouveautés par rapport ) ce que tu nous à expliqué à la Japan Expo, mais des précisions bien agréable 🙂

    J’ai pas mal réfléchis sur votre idée de combat à 4 et j’ai plusieurs problèmes qui me viennent à l’idée…
    Je me demandais tout d’abord, un boss est-t-il faisable à plus ou moins de 4 joueurs ? Je vois mal laisser un des côtés vides, ou ajouter un joueur en l’air 😮
    Ensuite, vous n’avez pas peur que pour un tel boss, pas exemple, la « meilleur strat » soit de jouer par exemple Xelor avec les compagnons A B et C, et que du coup les équipes ne se composent pas de manières si intelligente que ça ? Je sais pas si je me suis fais bien comprendre, mais j’ai peur que l’échange de Compagnons entre les équipiers ne suffisent pas à demander aux joueurs de varier la composition de leur equipe. (C’est peut-être le but voulu pour donner de la liberté au joueur ?)

    Merci en tout cas pour cette communication, et bon courage pour la suite du projet 🙂

    1. Pour l’instant, c’est un mode à 4 joueurs. Nous pensons à un mode avec beaucoup plus de joueurs dans un style BR. Il s’agira du mode compétition. Vous êtes 50 à repousser les vagues de monstres. Le dernier survivant l’emporte. Par contre nous ne voyons pas l’interêt d’affronter un boss seul…
      Pour les équipes prédéfinies, je ne peux pas te répondre… Il va falloir tester pour avoir la réponse

  9. Salut Tot et Ankama,

    L’idée du pvm en temps réel est très intéressantes et quand je m’imagine y joué, j’ai l’impression que ça va être amusant mais je vois un gros problème quand même c’est qu’avec ce système on perd clairement en stratégie par rapport a vos anciens MMO, on aura beaucoup moins de combinaison possible de sorts/classes et positionnement, car on sera « seule » contre une horde de monstre, je sais que le PVP sera stratégique de ouf mais personnellement j’aime bien aussi la stratégie en pvm, et là j’ai l’impression que sa sera juste du bourrinage de monstre « sans trop réfléchir ».

    merci pour les notes chaque semaines, c’est top!

  10. J’étais déjà conquis par la direction artistique sublime (monde, personnages, interfaces, tout!) et plus on en apprend sur les mécaniques du jeux, plus je me dis que ce jeu est développé selon mes envies ! Vous lisez dans mon esprit mieux que moi-même apparemment!

    L’arme shushu en tant qu’équipement unique, les compagnons, les combats rapides, les sorts, et maintenant ce « Tour par tour temps réel » autour de ces boss perfides nous déversant au visage des tonnes de sbires! On approche de la recette magique. Et tout cela présent dans le lore unique du Krosmoz..

    Continuez comme ça, laissez parler vos envies, votre créativité et surtout faites vous plaisir :).

    Merci beaucoup pour ces notes détaillées, elles permettent de garder la hype au max !

  11. Hello Tot.

    Je dois dire que dans les grandes lignes le système est carrément attractif. Dans le détail, il y a certaines choses qui me gênent quand même un peu, par manque de précision souvent:
    – Quel est concrètement l’effet des compagnons invoqués dans ce mode ? J’ai compris qu’en solo (solo PVM ou PVP 1v1), les compagnons seraient contrôlables avec leurs propres tours de jeu associés. Ici seulement, l’invocation de compagnons contrôlables rajouterait par défaut un tour supplémentaire à la phase de jeu en laissant sur le carreau les joueurs n’en ayant pas. Cela irait un peu contre cette volonté de voir les tours s’enchaîner sans interruption.
    En somme, en mode BOSS, les compagnons provoquent-ils juste des effets comme des sorts ? Sont-ils contrôlés par une IA ? Sont-ils contrôlables avec les craintes que j’ai évoquées qui se manifestent ? Difficile à dire avec ce qui a été dit.

    – Concrètement, il n’y a donc vraiment aucune interaction entre joueurs à part le placement de compagnons ? Comme dit au-dessus, j’ai effectivement un peu peur que ça limite légèrement le gameplay, et je ne parle pas de l’identité de certaines classes comme les Eniripsa et les Sacrieurs.
    Même si je me doute que mettre les joueurs dans une même aire de combat serait ingérable avec ce système de tours simultanés (bonjour les collisions), est-ce qu’il n’y aurait pas moyen de rendre possible le lancement de sorts côté alliés ?
    Imaginons que les joueurs effectuent leurs tours, puis que les actions s’opèrent dans l’ordre sorts de soutien -> sorts offensifs -> déplacements. A priori, il n’y a pas de conflits possibles, dans le pire des cas un « overkill » d’effets sur une même cible. Si les sorts de déplacement typiques des Sacrieurs et des Pandawa seraient à proscrire vu qu’il y aurait conflit avec le déplacement voulu du joueur, pour le reste rien ne semble empêcher le lancement de sorts sur les autres aires de jeu.

    – Si le combat de BOSS se présente comme la solution miracle qui combine jeu multijoueur et tours rapides, ses limitations ne suffiraient peut-être pas à contenter l’ensemble des joueurs. Y a-t-il tout de même du PVM « conventionnel » de prévu ? Y a-t-il des solutions dans ce cas pour enchaîner les tours rapidement, surtout avec les compagnons qui vont en générer un nombre conséquent ? (je persiste à penser que mon idée d' »ultimes » sur le post précédent était viable)

    Désolé si je sonne trop caustique, mais je pense que vous êtes dans la phase la plus importante de la création, et ça me désolerait de voir le jeu condamné à cause d’un détail bancal.

  12. Hello Tot,

    Merci beaucoup pour cette note destinée au BOSS, je l’attendais beaucoup. J’adore le système de  » survivre aux vagues  » contre le boss, cela dit comme ça a été mentionné plus haut dans les commentaires, j’ai peur que ça soit un peu no brain et que ça casse l’esprit stratégique qui était présent dans vos précédents jeux. Là c’est vrai que ça fait un peu fouillis, on bâcle tout les monstres le plus rapidement possible, peu importe la classe… (enfin sur le papier). D’après ce que je comprends, il y aura un faible impact sur la coopération étant donné que l’on ne peut envoyer que des compagnons pour aider nos camarades, n’avez pas prévu à plus ou moins long terme d’élargir le soutien qu’on peut apportés au alliés ? Je m’intéresse beaucoup à votre projet et j’ai bon espoir. Cela dit, la faible personnalisation et la direction pour le jeu en groupe me fait grandement peur ! J’ai crainte que ce jeu ne laisse pas beaucoup de places pour le PVM, il a l’air grandement adapté pour le PVP en revanche. On ne connait pas encore les sorts/gameplay des autres classe mais j’ose espérer que chaque classe aura sa spécificité, c’est ce qui fait aussi le charme de vos jeux !

    Pour en revenir au boss, il est assez original votre concept et il peut apporter une autre dose de difficulté (on le voit dans certains jeux hors ligne). Cela dit, pour le moment, j’suis pas convaincu même si c’est probablement infondé vu que l’on ne l’a pas vu en live. Les défauts donc sur le papier : séparation entre nos 3 alliés, très peu d’interaction entre alliés, mode no brain recommandé (iop : ON). Le gros plus : le concept !

    Merci de m’avoir lu, et surtout keep it up ! Je souhaite vraiment que votre jeu soit un succès, vous travaillez dur et ça se voit !! A bientôt 🙂

    1. Nous ne pouvons pas savoir à l’avance comment se comportera le jeu entre les mains des joueurs. De notre côté, nous essayons de travailler des classes qui aient leur propre style. Concernant le côté « Coop » entre les joueurs, nous avons d’autres idées dans les cartons mais nous allons commencer simplement et le rajouter si ce que je vous ai présenté ne suffit pas. Je pense qu’on peut avoir un mode de jeu qui fonctionne bien et surtout, qui reste fluide, sans pour autant trop en mettre.
      Pour finir, il s’agit du BOSS FIGHT et d’un mode propre à WAVEN. Lorsque je vous présente des notes ici, elle vont dans le sens des concepts propres à WAVEN. A terme, dans un open world (même si ce n’est pas pour tout de suite), rien ne nous empêchera de faire des combats à l’ancienne avec les joueurs sur le même terrain… Mais encore une fois, nous favorisons la nouveauté.

    1. Par le receveur. Ils vont venir s’ajouter à sa propre liste de compagnons et il pourra les poser quand il le souhaite pour bénéficier des effets.

  13. Merci pour ce nouvel article ! Si j’ai bien compris, le fait de jouer en même temps empêcherait de faire du multi-compte… ce serait une très bonne chose.

  14. Je trouve que c’est une idée géniale à part pour quelque boss emblématique qu’on aimerait bien taper (dragon cochon, ush, le corbeau noir) bon après vu que ça se passe apres wakfu, ils sont peut-être mort…

  15. Ca à l’air tellement cool de faire des jeux vidéo comme les votre, plus je lis vos notes plus cela me semble etre mon but ultime dans la vie, je compte vraiment aller au bout de mes efforts et etudes pour un jour faire partie d’une de vos aventures, j’adore votre univers, votre esprit et votre vision du jeu vidéo. Vous avez fait vibrer le graçon de 7ans qui voulais faire la peau au millimilou avec see copains dans la cours de récré et faut continuer a faire vibrer le jeune homme de 19 ans qui entame ca carrière de graphiste / concept art.

    Vraiment merci beaucoup, c’est grace a vous que j’ai l’envie de faire se metier, vous etes une réel source d’inspiration et d’admiration, le but d’une entreprise est de gagner de l’argent, mais vous aller plus loin, vous nous donnez de quoi rêvez et pour cela, je ne vous remercierais jamais assez alors, Merci.

    Signé, Alexandre Katif

  16. Salut

    J’avoue ne pas savoir trop quoi en penser je crois que j’ai un soucis avec le faite qu’on puisse pas réellement coopérer je trouve mais bon on verra plus tard en jeu, en tout cas je suis toujours autant le projet et les notes
    vraiment cool que tu les continu autant les notes.
    (prout)

  17. Bonjour,

    Jusqu’à la j’ai lu toutes tes notes et me suis fait discret mais là je me demande pas mal de choses par rapport au boss fight.

    1. Euh excuse moi je n’ai pas fini mon commentaire je pensais que les coordonnées à rentré étaient pour une inscription donc je disais…

      Premièrement n’y as t’il réellement pas moyen de rejoindre nos équipiers? Exemple un joueur a fini de massacrer tous les monstres de sa passerelle peut-il accéder à la passerelle à côté pour aider son camarade ?
      Deuxième tu dis que c’est un type de boss dans certains de tes commentaires je me demandais donc s’il y avait possibilité d’affronter un gros boss sans tuer de petits monstres ?

  18. Est-ce que des produits dérivés de waven verront le jour ? J’ai beaucoup apprécié les bandes dessinées tirés de Dofus (Maskman & Remington), le Dofus mag, le film dofus, la série Wakfu, les goodies du coffret collector de Dofus 2.0, les jeux krosmaster, krosmaga, boufbowl, le jeu de carte wakfu, etc….

    Est-ce que vous comptez continuer d’agrandir l’écosystème de Korsmoz ou est-ce que vous allez vous concentrer sur une seule partie de cette écosystème, celle qui a le plus de succès.

  19. J’ai vraiment, vraiment hate, j’ai essayé de mettre ma copine sur Wakfu, elle a pas accroché par contre pour Waven a la Japan Expo, elle a voulu refaire la queue pour vous dire !
    On reviendras a la Paris Game Week

  20. Vu le nombre d’entités sur le terrain j’ai du mal à imaginer que les combats puissent être rapide… ce qui était pourtant dans vos objectifs :3

  21. Je voulais demander , que se passe t-il dans le cas ou un des joueurs se trouve assiégé par tout les monstres de son côté et tombe au combat ?
    Les monstrers présent sur son côté seront dispatché entre les différents joueurs restants en vie?
    Ou le boss récupère les monstres et il perdra forcément moins de vitalité et tiendra donc plus de longtemps?

  22. Je suis…déçu…

    Un boss n’est donc rien de plus qu’une machine à spawn ? un incubateur condamné à pondre des monstres jusqu’à ce que mort s’en suive ?
    Donc adieu les monstres vraiment épiques et terrifiants qu’on aime terrasser…

    Quel est l’intérêt de faire de Waven un mmo, donc un jeu exclusivement en ligne et à plusieurs joueurs si c’est pour au final séparer les joueurs sur des plateaux différents et donc limiter les interactions entre eux ? Je dois être le seul à trouver ça un peu bête…

    J’espère aussi SINCÈREMENT que waven ne va pas englober « dofus donjon »…oui vous savez ? Dofus donjon, le « mode de jeu pour les joueurs pve » que vous avez laissés tombés.

    j’ignore ce qu’il en est des autres, mais j’aimerais autant que dofus donjon soit un jeu hors-ligne avec possibilité de coopération avec d’autres joueurs inconnus ou des amis.
    Avec un hub central (par exemple astrub où on dirige les mercenaires) et où on trouve les magasins, des petits pnj pour discuter, des maisons à acheter et personnaliser,
    puis on construit son équipe en choisissant qui envoyer en mission (équipe de 4 ou 5) et on les envois sur une mini-map où on choisi quels donjons faire.
    Un système un peu de dungeon crawling (darkest dungeon étant le meilleur exemple qui me vient à l’esprit mais j’imagine qu’il y en a d’autres…)

    avec en plus des successions de donjons qui ont des thèmes en commun, par exemple je choisis de faire les donjons wabbit, et je vais devoir parcourir plusieurs donjons wabbit avec des décors, des montres et un boss différents à chaque fois :
    -les jardins
    -les cuisines
    -le marché et les restaurants
    -la galerie d’art wabbit
    -la cour du wa wabbit
    -le terrier du wa wabbit

    et au fur et à mesure qu’on progresse, on a accès à des donjons de plus en plus durs, on peut recruter de nouveaux personnages (de nouvelles classes comme dans waven mais aussi des compagnons et incarnations qui constitueraient un roster un peu comme dans league of legends) Chaque personnage aurait son niveau, ses compétences et son arbre d’évolutions…enfin je suppose que vous allez me dire que vous y avez déjà pensé et gna gna gna…mais dofus donjon a été abandonné et je l’ai encore sur l’estomac…

    J’espérait que waven soit dofus donjon, mais finalement je vais laissé waven aux joueurs de mmo pvp esport…

    Oui j’en ai vraiment marre des mmo pvp et vous avez toutes les cartes en mains pour faire un bon putain de jeu pve solo avec coopération OPTIONNELLE que je ne comprends pas votre acharnement à dispersés vos joueurs sur des mmo différents à chaque fois…-_-

    en plus vous ne partez pas de rien, vous avez les 2/3 du boulot qui est fait…

    Votre système de combat de boss ne m’emballe pas (je ne parle bien sûr que pour moi) et j’espérais vraiment que le mode pve de waven me plairait…mais bon tant pis…

  23. En tenant compte du commentaire précédent, j’ai eu une idée (que vous aviez probablement déjà, mais difficile à parler) …
    L’idée que le patron soit lié à ses « sbires » est très bonne, mais pourquoi ne pas aller plus loin? Si l’on prend en compte l’idée de « famille de monstres », les patrons sont des pères et des mères qui défendent leur territoire contre les vrais monstres (les joueurs)! pourquoi ne pas utiliser la « barre de vie » du patron (actuelle) comme une barre de fureur? Quand ses « fils » sont morts, le patron s’est levé pour libérer sa colère contre les envahisseurs qui ont tué sa famille!

    Et cela donnerait à faire tous les joueurs en même temps contre lui. En le laissant immobile au milieu et en ne libérant que sa cible, ses pouvoirs pourraient augmenter, puis la véritable expérience de la lutte acharnée contre une mère pourrait être incroyable et extrêmement difficile (à part cela, ce serait très émouvant si on l’examinait d’une manière).

    pardon pour d’éventuelles erreurs de grammaire, j’ai utilisé le traducteur de notre « héros de toujours » et je vous remercie également pour votre attention. En tout cas, je pense que le jeu est incroyable et tellement impatient de

Laisser un commentaire